J'ai le droit ?

Faut-il une assurance pour un scooter électrique ?

Pour des raisons écologiques ou plus simplement pour un critère économique, davantage de Français se tournent désormais vers les véhicules électriques. Et parmi la gamme de produits proposés, le scooter électrique devient à la mode, notamment en ville. 

Maniable, passe-partout, discret et pratique, sont autant d’avantages qui séduisent hommes et femmes. Homologué pour circuler sur la voie publique, conduire un scooter électrique en ville nécessite cependant l’obligation d’être assuré, que ce soit pour les risques vis-à-vis des tiers ou du conducteur. 

Zoom sur l’assurance d’un scooter électrique

L’assurance pour un scooter électrique, une obligation légale

La loi française est simple et unanime sur le sujet : tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré qu’il circule sur la voie publique, sur terrain ou sur chemin privé, et ce quel que soit le fonctionnement du moteur (électrique ou thermique), article L211-1 du Code des Assurances.

Pour répondre aux obligations définies par la législation, un scooter électrique doit donc être assuré au minimum au tiers et inclure une garantie Responsabilité Civile. Ainsi, en cas de dommages matériels ou corporels causés à un tiers (piéton, scooter, voiture, etc.), l’assurance se chargera de l’indemnisation.

Pour information, sachez qu’un défaut d’assurance est passible de lourdes sanctions dans le cadre d’un contrôle de police ou de gendarmerie et, qu’en cas d’accident, l’ensemble des frais sera à votre charge. 

L’assurance pour un scooter électrique, le prix 

Au vu de l’expansion des deux roues électriques, la quasi-totalité des assureurs propose des contrats d’assurance spécifique et des tarifs préférentiels pour ceux qui ont fait le choix de « rouler écologique ». En effet, les prix appliqués sont de 20 à 30 % plus faibles qu’une assurance pour un scooter thermique, et tiennent compte de risques étant estimés moins grands, et cela pour plusieurs raisons :

  • avec une autonomie limitée, un scooter électrique est plus souvent utilisé en ville et sur de petites distances (vous pouvez jeter un oeil sur les modèles proposés par purerider, vous verrez que ça va de 30 km à 100 km environ) ;
  • la vitesse est plus faible que celle d’un scooter thermique ;
  • le besoin de recharge de la batterie impose un stationnement en parking clos et privé.

Ainsi, le prix moyen d’une assurance pour scooter électrique est d’environ 150 à 250 euros par an.

L’assurance pour un scooter électrique, plusieurs formules

Il existe plusieurs formules d’assurance proposant différentes options et niveau de couverture. 

  1. L’assurance scooter électrique au tiers est la formule de base et la moins chère. Elle protège les tiers des dommages, inclut une garantie Responsabilité Civile, et souvent une garantie de recours juridique. Cependant, une assurance au tiers ne couvre pas le scooter électrique en cas de sinistre ou de vol.
  2. La formule intermédiaire d’assurance d’un scooter électrique, en plus de proposer les mêmes garanties qu’une protection au tiers, couvre également le vol et l’incendie du scooter. L’indemnisation est calculée sur la base de sa valeur à neuf ou après l’application d’un coefficient de vétusté.
  3. L’assurance tous risques d’un scooter électrique est la formule la plus chère, mais elle a l’avantage d’être plus sécuritaire (garantie personnelle du conducteur en cas de dommages au guidon, garantie du scooter électrique pour tout accident, garantie Responsabilité Civile sur les tiers, etc.).

Avant de souscrire un contrat assurance pour scooters électriques, vérifiez les garanties de base incluses par l’assureur, les garanties optionnelles, les franchises, les plafonds d’indemnisation et le coefficient de vétusté appliqué.

Leave a Comment

Your email address will not be published.